Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

isolation

  • L'isolation de votre habitation

    Quelques notions sur l’isolation des toitures

    Pour garantir une température confortable dans une habitation, la source de chaleur communément utilisée est le chauffage ou la chaleur du soleil. Le problème est qu’ensuite cette chaleur s’échappe de l’habitation via les murs, les parois et la toiture. Isoler thermiquement son habitation c’est mettre en oeuvre des techniques afin de réduire au maximum les échanges de chaleurs entre l’extérieur et l’habitation.

    Donc isoler son habitation a pour objectif de garder la chaleur en été et la fraîcheur en hiver.

    Au final, isoler son habitation a pour principal but de diminuer ses dépenses énergétiques puisque qu’une fois l’habitation chauffée à la température de confort, plus besoin de continuer à la chauffer.

    2013-06-18-04-58-01_MaisonIsolation.jpg

    La situation en Belgique

    Théoriquement, si on prend une habitation qui n’a pas été rénovée, son isolation ne dépendra que de deux facteurs: son nombre de façades et son année de construction.

    L’année de construction aura un impact direct et important sur son isolation car l’isolation n’est apparu qu’assez tard. Par exemple, les maisons construites avant 1945 n’ont pratiquement pas d’isolation.

    Les premières réglementations sur l’isolation des batiments ne sont apparus en Belgique qu’au milieu des années 80 alors que plus de 35% des habitations en Belgique date d’avant les années 40 et plus de 85% datent d’avant les premières réglementations sur l’isolation.

     

    Le genre d’habitation aura également un grand impact sur le type d’isolation. Par exemple un appartement dans un petit immeuble sera naturellement mieux isolé. Il nécessitera beaucoup moins d’énergie pour le chauffer par mètre carré qu’une maison 4 façades.

    Mais plus de 30% des habitations en Belgique sont justement des maisons 4 façades et seulement 20% sont des appartements. Il y a donc une urgence à sensibiliser les propriétaires aux problèmes de déperditions énergétiques.

     

    Quelques notions techniques

    La conductivité thermique est la capacité d’un matériau à laisser passer la chaleur. Plus sa conductivité est faible et plus ce matériau est isolant.

     

    La résistance thermique est la capacité d’un matériau à ne pas se modifier au contact du froid ou du chaud. Plus la résistance thermique d’un matériau est grande et plus celui-ci sera isolant.

     

    Le coefficient thermique de transmission est la capacité d’un matériau à perdre de la chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. C’est l’opposé de la résistance thermique.

    4.2.3.3.2.f4g.jpg

    La performance énergétique d’un bâtiment est noté “E” c’est la division entre sa consommation énergétique et celle qu’il aurait s’il était parfaitement isolé. Plus la valeur E d’un bâtiment est basse, mieux celui-ci est isolé.


    La valeur “K” d’un bâtiment est son niveau d’isolation thermique. C’est le calcul des pertes énergétiques à travers ses parois.